Centre Henri-Aigueperse UNSA Éducation

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation
Fondé sous l’appellation de Centre d’Histoire sociale, de Recherche, de Formation et de Documentation de la Fédération de l’Éducation nationale (CHSRFD-FEN)
Site de l'UNSA Éducation

Accueil > Actualités, notes et comptes rendus > Société, syndicalisme, éducation > 3e baromètre UNSA des métiers de l’éducation (2015)

3e baromètre UNSA des métiers de l’éducation (2015)

jeudi 25 juin 2015 par Luc Bentz

Une très forte revendication sur le pouvoir d’achat, une légère augmentation des avis positifs quant aux orientations politiques et une participation plus importante (21 200 réponses contre 18 800 l’an dernier), ce sont les « plus » du baromètre UNSA des métiers de l’Éducation.

Pour la troisième année consécutive, l’UNSA Éducation a interrogé les personnels de l’Éducation, tous métiers confondus, avec les 14 questions de son baromètre. Comme les deux années précédentes, le pouvoir d’achat (cité par 59%) arrive largement en tête des préoccupations de nos collègues, suivi par l’absence de perspectives de carrière (45%) et la surcharge de travail (40%). Ils sont, par ailleurs, 82% à affirmer que leur rémunération n’est pas à la hauteur de leur qualification. Rappelons que les professionnels de l’Éducation, pour la plupart, agents publics, subissent depuis 5 ans, le gel du point d’indice et la baisse continue de leur pouvoir d’achat. Les négociations en cours dans la Fonction publique prennent donc un relief particulier et devront aboutir pour répondre à cette situation.

Malgré le poids de ce problème central du pouvoir d’achat qui devient un contentieux, les avis positifs relatifs aux choix politiques frémissent légèrement : 1 collègue sur 4 est en accord avec ces derniers en 2015 (1 sur 5 l’an dernier). Même si les réformes des rythmes scolaires et du collège continuent à faire débat, tout particulièrement chez les enseignants concernés, la perception de choix éducatifs plus positifs progresse. Enfin, 43% des répondants conseilleraient leur métier à un jeune de leur entourage contre 51% qui ne le feraient pas.

Au-delà, les plus de 21 000 questionnaires remplis fournissent de nombreux autres éléments qu’il convient d’analyser finement. Les questions ouvertes (point positif et point négatif) sont particulièrement instructives. Il est à noter cette année, que seuls 43% des participants ont cité un point négatif alors qu’ils étaient 59% en 2013 et 48% en 2014. L’étude de l’ensemble des réponses permettra à l’UNSA Éducation et à ses 22 syndicats d’encore mieux connaître les attentes, les points de vue, les préoccupations de tous les professionnels de l’Éducation et donc de pouvoir mieux les défendre et mieux les représenter.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation (UNSA Éducation)
Directeur de publication : Luc Bentz