Centre Henri-Aigueperse UNSA Éducation

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation
Fondé sous l’appellation de Centre d’Histoire sociale, de Recherche, de Formation et de Documentation de la Fédération de l’Éducation nationale (CHSRFD-FEN)
Site de l'UNSA Éducation

Accueil > Histoire sociale et syndicale > Histoire de la Fédération > (1) Des origines à la FGE (1929-1946) > Naissance de la Fédération générale de l’enseignement (FGE)

Naissance de la Fédération générale de l’enseignement (FGE)

vendredi 2 août 2013 par Luc Bentz

Si le Syndicat national des instituteurs est né en 1920, par transformation de la Fédération des amicales, la création de la Fédération générale de l’enseignement (devenue la FEN en 1946) n’est intervenue, non sans débats, qu’en 1929. Dans la période, le mouvement syndical lui-même subissait les contrecoups de la scission syndicale de 1921 (CGT/CGTU) qui avait suivi la scission politique de 1920 au congrès de Tours. C’est cette période complexe qu’évoque le travail fouillé de Guy Putfin.

 Le document et ses annexes

Guy Putfin avait, le 18 mars 1981, fait la première intervention devant le groupe d’histoire sociale commun à la FEN et au Centre d’histoire sociale de la rue Malher. Elle portait sur la création de la Fédération générale de l’enseignement en 1929 (devenue la Fédération de l’Éducation nationale en 1946 puis l’UNSA Éducation en 2000).

Guy Putfin avait publié un premier document (« La Création de la Fédération générale de l’enseignement, 1919-1929 ») dans le numéro 63 (décembre 1979) dans Les dossiers du CRES, Centre de recherches économiques, sociales et syndicales dont le noyau dirigeant était assuré par Charles Martial, Henri Aigueperse et Robert Chéramy.

La publication du document définitif, plus complet,de Guy Putfin a été effectuée dans les Cahiers du Centre fédéral n° 6 de juin 1993 [1]. Dans la version que vous trouverez ici (téléchargement PDF), les annexes sont listées mais non reproduites. Vous les trouverez au format PDF (autres documents — téléchargeables — annexés à cet article du site).

 Une période complexe

Le document retrace le passage de l’amicalisme au syndicalisme, notamment chez les instituteurs. Jusqu’en 1920, les mêmes militants pouvaient jouer un rôle dans les amicales et appartenir au syndicat CGT (de la CGT anarcho-syndicaliste de l’époque). Si la transformation de la Fédération des amicales en syndicats a rendu la rupture apparentes (et les conflits ont pu être violents), les doubles affiliations n’étaient pas rares (voir le cas d’Henri Aigueperse) et les glissements d’une structure à l’autre intervenir, comme dans le cas d’Aigueperse ou de Roger Hagnauer. La seule vraie frontière restait posée avec les militants communistes (sauf ceux ayant, à un moment ou à un autre, rompu avec le PC).

Guy Putfin retrace ces évolutions ultérieures, liées notamment à la scission au sein de la CGT dont la majorité était devenue réformiste et la minorité, avec une « fraction » communiste constitua la CGTU — mais une CGTU dans laquelle la fédération « unitaire » de l’enseignement resta majoritairement syndicaliste-révolutionnaire... jusqu’à la réunification de la CGT et du syndicalisme enseignant en son sein [2].

Pour vous retrouver dans ce maelstrom où l’histoire du syndicalisme universitaire est fortement impactée par les secousses qui frappent alors le mouvement ouvrier, la lecture du document de Guy Putfin reste un incontournable. C’est en effet dans la genèse d’avant-guerre qu’on trouve l’origine des trois grandes tendances de la FEN d’après 1945 : la majorité autonome (plus tard UID), les (ex-)cégétistes (plus tard UA), l’École émancipée (dont la revue, sous le même titre, est, depuis 1910, la plus ancienne revue syndicale de l’enseignement).

LBz

Documents joints


Notes

[1Ce numéro contenait également un long article de Jean Molères (80 pages) sur « les instituteurs au XIXe siècle : premiers essais de regroupement ».

[2Pour mémoire, le SGEN — alors SGEN-CFTC — n’a été fondé qu’en 1937.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation (UNSA Éducation)
Directeur de publication : Luc Bentz