Centre Henri-Aigueperse UNSA Éducation

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation
Fondé sous l’appellation de Centre d’Histoire sociale, de Recherche, de Formation et de Documentation de la Fédération de l’Éducation nationale (CHSRFD-FEN)
Site de l'UNSA Éducation

Accueil > Actualités, notes et comptes rendus > Parutions, annonces de colloques, évènements > 2014 : année Jaurès > Jaurès et les instituteurs (Benoît Kermoal)

Jaurès et les instituteurs (Benoît Kermoal)

mercredi 12 février 2014 par Luc Bentz

L’avalanche des références possibles sur Jean Jaurès et les instituteurs n’a pas dissuadé Benoît Kermoal de proposer une courte synthèse (six pages en PDF) sur Jaurès et les instituteurs publiée sur le site de la Fondation Jean-Jaurès. Exercice difficile compte tenu du sujet, mais exercice réussi... et qui donne envie d’aller plus loin.

JPEG - 34.7 ko
Jean Jaurès

Sur Jaurès, il a été beaucoup écrit ; et beaucoup notamment sur Jaurès et les instituteurs. C’est que Jaurès a lui-même été ressenti comme un exceptionnel pédagogue : maints témoignages l’attestent. Surtout, à une époque où l’arbitraire administratif et politique jouait à plein, qu’il s’agisse d’affectations ou de promotions, Jaurès a non seulement défendu les institutrices et les instituteurs, mais a combattu pour qu’ils eussent le droit — dénié depuis la célèbre circulaire d’Eugène Spuller (20 septembre 1887) jusqu’à la reconnaissance de fait par le Cartel des gauches de 1924 — de s’organiser syndicalement (quand bien même la profession a su s’inscrire dans la brèche des associations professionnelles ouverte par la loi du premier juillet 1901).

On peut d’ailleurs sur ce point se reporter à l’article « Syndicats d’instituteurs » publié par Émile Glay dans l’édition de 1911 du Dictionnaire de pédagogie dirigé par son maître Ferdinand Buisson, à une époque où, le syndicalisme révolutionnaire, très minoritaire, était pourchassé et balbutiant et la conquête de la Fédération des amicales par des militants d’esprit syndicaliste toute récente.

Il existe maints ouvrages, on l’a dit, et maints recueils de textes, dont, parmi les plus récents, De l’éducation aux éditions Syllepse, dans lequel on retrouvera l’admirable texte du célèbre discours Pour la laïque.

Jaurès inspire encore les enseignants d’aujourd’hui. En témoigne par exemple exemple le blog de Catherine Chabrun, éminente responsable de l’ICEM-Pédagogie Freinet... y compris, entre autres textes, le droit d’assumer dans la CIté ses opinions politiques, ses engagements électifs.

Benoît Kermoal s’est donc lancé dans l’aventure — réussie à l’évidence — d’un texte court, nécessairement synthétique mais pas schématique, qui donne envie d’en savoir plus sur Jaurès et les instituteurs. Citons-en directement la conclusion :

« Le grand homme, écrit l’auteur, a porté durant toute sa vie un regard particulier sur les enseignants : éduquer était pour lui une mission cruciale dans le cadre d’une république sociale ayant pour but l’émancipation de tous les citoyens. Cette belle leçon jauressienne est sans aucun doute à retenir pour notre présent et pour notre avenir. »

Nous vous laissons le soin de découvrir tout ce qui précède ce passage... et le plaisir (si c’est votre cas) de prolonger la lecture.

Voir en ligne : Jaurès et les instituteurs (site de la Fondation Jean-Jaurès)

P.-S.

Jaurès et les instituteurs par Benoît Kermoal,
enseignant d’histoire-géographie, doctorant à l’EHESS
Fondation Jean-Jaurès, note n° 4, 2014
http://www.jean-jaures.org/Publications/Notes/Jaures-et-les-instituteurs.

Voir l’ensemble des notes de la FJJ sur Jean Jaurès (dans le cadre de l’année Jaurès)



| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation (UNSA Éducation)
Directeur de publication : Luc Bentz