Centre Henri-Aigueperse UNSA Éducation

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation
Fondé sous l’appellation de Centre d’Histoire sociale, de Recherche, de Formation et de Documentation de la Fédération de l’Éducation nationale (CHSRFD-FEN)
Site de l'UNSA Éducation

Accueil > Histoire sociale et syndicale > Histoire de la Fédération > Thématique 1 : Fonction publique et questions revendicatives > Grille indiciaire et rémunérations des fonctionnaires : une étude d’Henri (...)

Grille indiciaire et rémunérations des fonctionnaires :
une étude d’Henri Aigueperse (1975)

jeudi 25 décembre 2014 par Luc Bentz

Henri Aigueperse, secrétaire général du Syndicat national des instituteurs de 1945 à 1952, a rédigé en 1975 un dossier sur le mode de rémunération des fonctionnaires. Ce document reste utile a qui s’intéresse à la genèse de la grille indiciaire de 1948 comme de ses évolutions ultérieures et de ses distorsions.

Henri Aigueperse, secrétaire général du Syndicat national des instituteurs de 1945 à 1952, a rédigé un dossier sur le mode de rémunération des fonctionnaires qui fut publié en deux parties en avril et mai 1975 dans les numéros 17 et 18 des Dossiers du CRES dont il était, avec son vieux complice Charles Martial [1] et Robert Chéramy [2], l’un des principaux animateurs.

Ce document retrace la genèse de la grille indiciaire de 1948 et ses évolutions dont Aigueperse eut à connaître comme secrétaire général du SNI à la fois dans la période où le syndicat, comme la FEN, appartenait à la CGT et dans celle qui suivit la scission syndicale, marquée par le passage du SNI et de la FEN à une autonomie jugée provisoire.

Cette étude — volontairement ramassée, pédagogique et militante (c’était le principe de la revue) — reste un document de référence dans lequel, au-delà de la question des rapports entre les organisations syndicales et les gouvernements successifs, la questions des rivalités est également évoquée.

Documents joints


Notes

[1Militant de la section de Haute-Vienne du SNI, Charles Martial avait été, en 1958, le premier représentant de la FEN au Conseil économique et social.

[2ancien dirigeant du SNES « classique et moderne » à l’époque où il appartenait à la majorité de la FEN, Robert Chéramy avait été secrétaire national de la FEN puis succédé à Charles Martial comme membre du CES (aujourd’hui CESE).

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation (UNSA Éducation)
Directeur de publication : Luc Bentz