Centre Henri-Aigueperse UNSA Éducation

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation
Fondé sous l’appellation de Centre d’Histoire sociale, de Recherche, de Formation et de Documentation de la Fédération de l’Éducation nationale (CHSRFD-FEN)
Site de l'UNSA Éducation

Accueil > Histoire sociale et syndicale > Parcours militants (FGE, FEN, UNSA) > Militants de la période 1946-1992 > Jean-Claude Gasteix (1934-2014)

Jean-Claude Gasteix (1934-2014)

mercredi 26 février 2014 par Luc Bentz

Jean-Claude Gasteix fut instituteur en Haute-Vienne tout au long de sa carrière professionnelle, à l’exception des vingt-huit mois pendant lesquels il servit sous les drapeaux. Il fut secrétaire de la section du SNI (puis du SNI-PEGC) de 1975 à 1984 et, après sa retraite administrative, président de la section MGEN de 1986 à 1994. Parallèlement, cet ancien d’Algérie s’investit alors dans les associations d’anciens combattants, notamment la FNACA.

Jean-Claude Gasteix, né en décembre 1934, est l’exemple même du rôle d’ascenseur social que jouaient alors les écoles normales d’instituteurs. Il intégra celle de Limoges à quinze ans et exerça ensuite dans le département de Haute-Vienne pendant toute sa carrière professionnelle.

Militant du Syndicat national des instituteurs (SNI puis SNI-PEGC à partir de 1976), il fut pendant une dizaine d’années secrétaire adjoint de la section départementale au côté de Mazabraud, il lui succéda et assuma le secrétariat général de la section de Haute-Vienne du Syndicat national des instituteurs de 1975 à 1984. Il siégea parallèlement, selon l’usage, au bureau de la section départementale de la FEN. Jacques Boissou lui succéda alors. En 1986, Jean-Claude Gasteix devint président de la section MGEN de la Haute-Vienne, fonction qu’il exerça jusqu’en 1994.

Cet ancien d’Algérie s’était à sa retraite impliqué plus fortement dans les associations d’anciens combattants. Il était président départemental de l’UFAC (Union fédérale des anciens combattants), vice-président départemental de l’UDAC (anciens combattants et victimes de guerre) et impliqué dans la FNACA (Fédération nationale des anciens combattants d’Algérie).

Il s’est éteint, victime d’une attaque foudroyante, dans sa quatre-vingtième année en février 2014.

Source : famille, SE-UNSA, Pierre Capy.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation (UNSA Éducation)
Directeur de publication : Luc Bentz