Centre Henri-Aigueperse UNSA Éducation

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation
Fondé sous l’appellation de Centre d’Histoire sociale, de Recherche, de Formation et de Documentation de la Fédération de l’Éducation nationale (CHSRFD-FEN)
Site de l'UNSA Éducation

Accueil > Histoire sociale et syndicale > Histoire de la Fédération > Fédération : repères rapides

Fédération : repères rapides

mardi 6 août 2013

 Les prémices

  • 1901 : la loi sur les associations permet une organisation de masse des fonctionnaires auxquels le droit syndical est interdit. C’est notamment le cas pour les instituteurs qui créent une Fédération nationale des amicales d’instituteurs. Parallèlement, depuis 1905, des sections syndicales, souvent réprimées, se constituent au sein de la CGT d’inspiration plutôt anarcho-syndicaliste avant la guerre de 1914-1918. Mais les amicales sont souvent animées par des syndicalistes.
  • 1920 : la Fédération des amicales se transforme en Syndicat national des instituteurs [1].

 La FGE : 1928-1946

  • 1928 : création de la FGE, Fédération générale de l’enseignement, affiliée à la CGT (alors réformiste et dirigée par Léon Jouhaux. Son principal syndical est le Syndicat national des instituteurs. La direction est collégiale (assumée par des responsables de syndicats nationaux de catégorie.
  • 1935 : congrès de réunification de la CGT.
  • 1940 : dissolution de la FGE (comme du SNI) par le gouvernement de Vichy. Le syndicalisme enseignant se reconstitue dans la clandestinité.
  • 1945 (23 et 24 juillet) : premier Conseil national de la FGE d’après-guerreles 23 et 24 juillet 1945. C’est au congrès de Paris (au Lycée Louis le Grand) du 4 au 6 mars 1946 que la FGE devient la FEN.

 La FEN : 1946-2000

  • 1946 (4 au 6 mars) : congrès de Paris au lycée Louis-Le-Grand. La FGE tient son premier congrès d’après-guerre et devient la Fédération de l’éducation nationale. Son secrétaire général est alors Adrien Lavergne.
  • 1948 : éclatement de la CGT entre la CGT et Force ouvrière. La FEN refuse la scission pour préserver son unité et décide le passage à l’autonomie en reconnaissant le droit à l’expression des tendances. Elle est alors la première organisation syndicale de l’Éducation nationale : quasiment hégémonique jusqu’aux années soixante, très largement majoritaire jusqu’à son éclatement en 1990 même si d’autres organisations se développent (le SGEN-CFDT, notamment après 1968, Force ouvrière en 1984). Elle compte jusqu’à 550 000 adhérents déclarés dans les années mille neuf cent soixante-dix, mais est minée par ses querelles internes que doublent des conflits corporatifs.
  • 1992 : scission de la FEN après l’exclusion du SNES et du SNEP (syndicats des enseignants du second degré long et de l’éducation physique, dont la direction depuis les années 1967 est « Unité et Action ». Ils constituent la Fédération syndicale unitaire avec d’autres syndicats qui ont quitté la FEN, les militants minoritaires du SNI-PEGC (nom du SNI depuis 1976) ayant constitué le SNUIPP. La FSU est majoritaire chez les enseignants.
  • 1993 : avec quatre autres organisations autonomes, la FEN créer l’Union nationale des syndicats autonomes (UNSA), dont le secrétariat général est assumé par une militante de la FEN, Martine Le Gal puis, à partir de 1994, par Alain Olive.
  • 2000 : la FEN, dont le dernier secrétaire général sous cette appellation est Jean-Paul Roux, devient l’UNSA Éducation dont il reste secrétaire général jusqu’en 2002.

 L’UNSA Éducation : 2000-...

L’UNSA Éducation est aujourd’hui :

  • la deuxième fédération de personnels à l’Éducation nationale, la première dans l’Enseignement supérieur et la Recherche (tous personnels confondus) ainsi qu’à Jeunesse & Sports ;
  • la première fédération chez les personnels ingénieurs et techniciens, les personnels administratifs, les personnels d’inspection et de direction, les personnels techniques et pédagogiques du champ Jeunesse & Sports.

Elle est affiliée :

Documents joints


Notes

[1Le droit syndical sera reconnu aux fonctionnaires de fait, avec des variations selon les gouvernements, à partir de 1924 ; en droit à partir de la Libération et, surtout, du premier statut de la Fonction publique en 1946.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation (UNSA Éducation)
Directeur de publication : Luc Bentz