Centre Henri-Aigueperse UNSA Éducation

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation
Fondé sous l’appellation de Centre d’Histoire sociale, de Recherche, de Formation et de Documentation de la Fédération de l’Éducation nationale (CHSRFD-FEN)
Site de l'UNSA Éducation

Accueil > Actualités, notes et comptes rendus > Disparitions > Disparition de Michel Gevrey (1930-2017)

Disparition de Michel Gevrey (1930-2017)

mardi 29 août 2017 par Secrétaire Général

Michel Gevrey est décédé dans sa 88e année le 27 août 2017. Il avait successivemen occupé plusieurs responsabilités nationales (secrétaire national du SNI-PEGC, secrétaire général de la JPA, président du CCOMCEN) ou internationales (vice-président de la CMOPE. Il avait également été d’un des co-fondateurs du Centre Henri-Aigueperse.

JPEG - 264.2 ko
Michel Gevrey en 2001

Michel GEVREY fut tout au long de sa vie un militant associatif, syndical ou politique engagé au service de l’éducation sous toutes ses formes. Ses compétences et ses qualités personnelles l’ont fait reconnaître de ses pairs comme secrétaire national du Syndicat national des instituteurs et PEGC (aujourd’hui SE-UNSA dont il était toujours un adhérent attentif), comme secrétaire général de la confédération La Jeunesse au Plein Air (la JPA). Ce fut aussi le cas à l’international : représentant du SNI-PEGC à la Confédération mondiale des organisations de la profession enseignante (CMOPE) [1], Michel Gevrey y fut porté à la vice-présidence.

Les organisations de l’Éducation nationale en avaient fait d’abord le responsable du département « Associations » puis président du CCOMCEN (auquel a succédé L’ESPER). Mais au-delà de notre champ, le Conseil national de la vie associative l’avait proposé à deux reprises pour siéger au Conseil économique et social. Toujours près du terrain, mais aussi comme élu local à Sarcelles en mettant en œuvre une politique d’éducation conforme à son éthique et à son orientation qu’il s’agisse de rythmes de vie de l’enfant et de l’adolescent ou, par exemple, d’inclusion des élèves en situation de handicap quelle qu’en fût la nature.

Le parcours personnel et militant de Michel ne se limite pas à une succession de fonctions, si éminentes fussent-elles. Il est celui d’une détermination résolue à combattre l’adversité, à surmonter les obstacles dont fit preuve celui qui, élève-maître à l’école normal d’Auteuil, se vit condamné par la tuberculose, avant d’être sauvé par les progrès de la médecine.

Au-delà de son cas personnel s’engagea au service de ses collègues anciens malades en prenant, de 1952 à 1975, la responsabilité de ce qui devait devenir la commission réemploi-réadaptation du SNI. Enseignant en milieu hospitalier, auprès d’adultes notamment, il élargit son éventail de compétences, obtient le CAEI (certificat d’habitude à l’enseignement des enfants « inadaptés » dans la terminologie de l’époque) puis le certificat d’aptitude pédagogique pour les collèges d’enseignement général. Impliqué dans les centres de vacances, il est également instructeur des CEMEA. Mais c’est aussi une personnalité à l’immense culture, secrétaire des amis du TNP dans les années cinquante, passionné de musique classique… comme de mycologie.

Ferme dans ses convictions, Michel Gevrey savait aussi faire preuve de finesse diplomatique dans les négociations de toute sortes qu’il pouvait avoir à conduire, mais aussi lorsqu’en raison de ces mêmes capacité, il était sollicité pour exercer ses talents de médiateur. Il avait été d’ailleurs, à titre militant et bénévole, médiateur national de la CASDEN Banque populaire jusqu’en 2016.

Si, depuis quelques années, Michel avait progressivement remis les mandats qu’il détenait encore, il restait à l’écoute du monde et surtout des gens, notamment les plus jeunes.

Assurément, Michel Gevrey était et reste pour nous, selon la belle formule de Georges Lapierre, fondateur de cette JPA à laquelle il était tant attaché, « un porteur de flambeau, un serviteur d’idéal »


Michel Gevrey était considéré comme un des spécialistes des rythmes de vie des enfants et des jeunes ainsi que de leurs vacances. Comme membre du Conseil économique et social, il avait été l’auteur d’un rapport remarqué sur les Défis de l’immigration future (2003), mais il restait très fier d’avoir été le maître d’œuvre du colloque international organisé par le SNI-PEGC sur les Finalités de l’éducation (1976).


Lors des obsèques de Michel Gevrey à Sarcelles, le 4 septembre 2017, un hommage funèbre à Michel Gevrey a été prononcé au nom de son syndicat et de sa fédération par Luc Bentz.

Voir en ligne : Notice « Michel Gevrey » du dictionnaire Maitron en ligne.

P.-S.

Voir aussi :

Voir aussi la réaction de l’Internationale de l’Éducation (version française) :
https://ei-ie.org/fr/detail/15332/f....


Documents joints


Notes

[1Au début des années 1990, la CMOPE et le SPIE disparurent volontairement pour laisser place à une nouvelle organisation unifiée des personnels d’éducation au niveau international : actuelle Internationale de l’Éducationhttp://maitron-en-ligne.univ-paris1...

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP

Centre Henri-Aigueperse
UNSA Éducation (UNSA Éducation)
Directeur de publication : Luc Bentz